Plan de désencombrement pour votre maison : Méthode STREAMLINE

Vous n’en pouvez plus du désordre permanent qui règne dans votre maison ? Vous avez beau ranger, à peine quelques heures plus tard le désordre envahi à nouveau votre intérieur ? Si malgré tous vos effort, le rangement ne semble pas être la solution, il vous faut passer à l’étape supérieur, beaucoup efficace, le désencombrement. Faire sortir de chez vous tous ces objets inutiles qui sont venus envahir chaque recoin de votre maison. Comme on ne sait jamais par où commencer, je vous propose aujourd’hui un plan de désencombrement pour votre maison clé en main, avec la méthode STREAMLINE.

Plan de désencombrement pour votre maison avec la méthode STREAMLINE
Photo de Philipp Berndt

Qu’est-ce que la méthode streamline ?

La méthode STREAMLINE a été mise au point par Francine Jay, auteure de plusieurs livres, elle intervient régulièrement sur des plateaux télévisés américain comme consultante sur le minimalisme.

Sa méthode est un plan de désencombrement pour votre maison très efficace en 10 points, qui vous aidera non seulement à éliminer le superflu mais aussi à ne plus le laisser revenir envahir votre intérieur.

Voici les 10 points clés de sa méthode, que je vais vous détailler dans cet article :

S : Se réinventer
T : Trier
R : Raison d’être de chaque objet
E : Ecrin pour chaque objet
A : Aérer les surfaces
M : Modules
L : Limites
I : (In et Out) Un dedans, un dehors
N : Nettoyer les espaces
E : Entretien au quotidien


Le plan de désencombrement pour votre maison, point par point :


Se réinventer


En faisant le tour de nos maisons, on se rend compte qu’on a des tas d’affaires partout, que ce soit sur les étagères, dans un coin, dans les placards, les armoires, les dressings. Parfois ça déborde littéralement. En plus de cela, vous en avez aussi qui sont cachés dans le garage, la cave ou le grenier.

Toutes vos affaires occupent une place physique chez vous mais aussi dans votre esprit. On se sent souvent dépasser face à tout ce fatras et c’est tout à fait normal.

Si l’on pouvait tout faire disparaître d’un claquement de doigt, ce serait fantastique, n’est-ce pas ?

Mais ne soyez pas pressé, pour un plan de désencombrement pour votre maison efficace, il faut y aller petit à petit et opérer de façon régulière.

Comme nous le dit Francine Jay: “la bonne nouvelle, c’est qu’une fois lancé, on s’améliore et cela devient même amusant”.

Rien ne m’avait préparée au plaisir que j’aurais à jeter mon premier sac poubelle dans la benne. Moi qui m’attendais à ce que ce soit ennuyeux, voire pénible, j’ai trouvé ça carrément jubilatoire. (…) C’est comme si ça m’enlevait un poids sur mes épaules.

Souvenez-vous de la joie que vous éprouviez quand vous êtes entré dans votre maison la première fois. Elle était entièrement vide, vous aviez un bel espace devant vous. Vous imaginiez la décoration parfaite que vous alliez pouvoir y créer : comment vous alliez placer vos meubles, quels tableaux vous alliez mettre au mur, …

Mais le cours de la vie à repris : travail, enfant, activités diverses et vous avez finalement déballer vos affaires sans penser à l’intérêt de chaque objet. Vous avez fait de votre mieux pour tout caser dans ce nouvel espace pour enfin vous débarrasser des cartons.

Il est temps, maintenant, de vous réinventer et de revivre votre emménagement !

Vous n’avez pas besoin pour cela de sortir tous les biens de votre maison sur le trottoir. Il faut y aller petit à petit. Mais que ce soit pour une pièce ou pour un tiroir, il vous faut TOUT sortir.

S’il s’agit d’un tiroir, videz-le entièrement.

Si vous voulez vous occuper d’une pièce entière, ce sera sûrement plus difficile car il vous faudra sortir tous les meubles et les objets. Vous pouvez les entreposer dans une pièce voisine, l’entrée ou le jardin suivant l’espace que vous avez.

Francine Jay insiste sur la nécessite à vider complètement l’endroit que vous avez choisi.

Ensuite vous pourrez remettre les objets et les meubles qui vous tiennent à coeur dans cet espace vide et propre. Décidez quels sont les objets qui embellissent votre vie et ne remettez qu’eux en place.

Il est beaucoup plus facile de faire le grand tri quand on décide de se concentrer sur ce qu’on garde et non sur ce qu’on va jeter.



Trier


Vous avez accompli la première étape ? Félicitations ! Maintenant il va falloir trier vos affaires en 4 catégories d’affaires :

  • À jeter/recycler : éliminer tout ce qui va à la poubelle. Que ce soit les emballages, les cartons, les papiers, les vêtements tachés ou déchirés, les médicaments, le maquillage, les aliments périmés, les stylos qui ne fonctionnent plus, les magazines, brochures, carte de visites, les bouteilles et boîtes non réutilisables, les objets cassés, …

    Avant de tout jeter, pensez aux autres, s’il a des affaires qui peuvent encore servir mettez-les dans la pile “à transférer”.
  • À chérir : ce sont les objets que vous gardez car vous les aimez vraiment que ce soit pour leur beauté ou leur utilité.

    Si vous ne les avez pas utilisé depuis plus d’un an, ils seront sûrement mieux dans une autre pile. Votre espace est précieux, ne l’encombrez pas d’objets que vous n’utilisez pas.

    Il en va de même pour vos objets de décoration (bibelots, tableaux, vases, …). Si vous ne les exhibez pas fièrement et s’ils ne vous inspirent pas de la joie quand vous les regardez, ils seront sûrement mieux dans une autre maison.
  • À transférer : ce sont “tous les objets parfaits qui ne sont plus parfaits pour vous”. Ne culpabilisez pas, libérez-les et donnez-leur une nouvelle vie. Un objet que vous ne chérissez plus et qui est encore en bon état pourra très certainement faire plaisir à quelqu’un d’autre.

    Vous pouvez diviser cette pile en deux tas : “à donner” et “à vendre”.

    A qui donner ?

    Vous pouvez donner des objets à un proches ou une connaissance.

    Vous trouverez de nombreux sites sur internet tels que Toutdonner.fr, Freecycle.org, jedonne.fr, …

    Mais également des associations comme Emmaüs, la Croix-Rouge, le Secours Catholique, Les Restos du Coeur, les associations d’aide aux SDF ou aux femmes battues, …

    Vous pouvez donner vos libres à une médiathèque, à l’école de vos enfants, les crèches, … Vous ferez des heureux.
  • À voir : ce sont les objets que vous n’êtes pas sûr de vouloir garder, tout en n’étant pas prêt à vous en séparer. Mettez-les dans un carton. Inscrivez la date dessus. Si, au bout de 6 mois, vous n’avez rien récupéré à l’intérieur, il est temps de le donner à l’association caritative de votre choix.


Raison d’être de chaque objet


Maintenant inspectez soigneusement votre pile “À chérir”. Chacune de vos affaires doit avoir une influence positive sur votre vie. Elles ne pourront rester qu’à cette condition.


Les doublons


Sur votre route vous tomberez sûrement sur des doublons. Gardez le meilleur et libérez-vous du reste.

S’il s’agit de doublons à cause du conditionnement : trombones, pinces à cheveux, élastiques, … Ne gardez que ce qui vous sert réellement.


Posez-vous les bonnes questions


Une fois que vous avez géré les doublons, demandez-vous si toutes les affaires ont leur place ici:

  • Utilisez-vous cet objet ? A quelle fréquence ?
  • L’avez-vous utilisez dans l’année ? Comptez-vous l’utilisez bientôt ?
  • Vous rend-il la vie plus facile, plus belle, plus agréable ? Comment ?
  • Est-il difficile à entretenir ou à réparer et si oui, en vaut-il la peine ?
  • Serait-il difficile ou coûteux ) remplacer ?
  • Vous suivrait-il si vous deviez déménager ?
  • Si vous ne l’aviez pas, cela chanerait-il quelque chose à votre vie ?


Demandez de l’aide à un ami


Si vous hésitez, demandez l’aide d’un ami. Parfois, expliquez la raison pour laquelle on souhaite garder un objet à une autre personne, nous aide à faire un choix. Une raison totalement justifiée dans notre esprit peut nous paraître réellement ridicule quand on l’expose à une autre personne.


La loi de Pareto


Selon le principe de Pareto, nous n’utilisons que 20% de nos affaires, 80% du temps !

On pourrait vivre avec seulement un cinquième de nos affaires sans que ça ne fasse aucune différence.

Il ne vous reste plus qu’à identifier ces 20%. Ce sera une avancée extraordinaire dans le plan de désencombrement de votre maison.



Ecrin pour chaque objet

Une place pour chaque objet et chaque objet à sa place !

Samuel Smiles

C’est un des principes les plus importants du minimalisme. Quand vos objets ont un écrin (dans l’idéal un tiroir, un placard ou une boîte), ils ne viennent pas envahir votre espace. Et vous pouvez rapidement repérer les objets qui n’ont rien à faire là.

Pour déterminer la place d’un objet, demandez-vous où et à quelle fréquence vous l’utilisez. Le mieux étant de ranger les objets là où nous les utilisons le plus.

A quelle fréquence l’utilisez-vous ? Une fois par an, tous les mois, toutes les semaines, tous les jours ? En fonction de votre réponse, vous ira dans votre Cercle Rapproché, votre Cercle Élargi ou votre Cercle Éloigné.


Le Cercle Rapproché


C’est l’endroit où vous conservez les objets que vous utilisez souvent (stylo, dentifrice et brosse à dent, ordinateur portable, …), pour qu’ils soient faciles d’accès et rapides à ranger.


Le Cercle Élargi


Concerne les endroits un peu moins accessibles (étagère haute ou basse, meuble en hauteur, espace sous le lit) qui serviront aux objets que vous utilisez une fois par semaine, mais plus d’une fois par an. Par exemple : les plats à tarte, les papiers cadeaux, …


Le Cercle Éloigné


Il se trouve en dehors de vos pièces de vie quotidienne. Il s’agit en général du garage, de la cave ou du grenier. Vous pourrez y stocker les pièces détachées, les décorations de Noël, et tout ce qui vous sert qu’une fois par an. Essayez de le garder le plus aéré possible.


Toujours le remettre à sa place


Une fois que vous avez trouvé la place de chaque objet, n’oubliez pas le plus important : toujours remettre à sa place les objets après leur utilisation.

Prenez l’habitude de ranger avant de sortir d’une pièce. Ne laissez rien traîner. Car chaque objet qui traîne en appel un autre et cela devient vite le bazar.

Le petit geste de remettre une chose à sa place, ne prend que quelques minutes par jour mais il fait une énorme différence.


Aérer les surfaces

Les surfaces horizontales sont des aimants à bazar : table, plan de travail, table basse, étagères, dessus de meubles. On a vite fait de les recouvrir de tout un tas de choses. Et une fois qu’elles y sont, ces choses peuvent y rester des jours, des semaines voire bien plus longtemps. Elles font tellement partie du décor qu’on les oublie.

Quand nous n’avons pas de surface aérée nous ne pouvons rien faire. Comment s’installer pour manger à table si votre enfant y a laissé sa dernière construction en Légo ? Comment profiter de l’apéritif si votre plan de travail est encombré par tout un tas de vaisselles salles ?

Pour reconquérir et Aérer les surfaces, il suffit de changer d’attitude et d’adhérer avec enthousiasme au principe suivant : les surfaces ne sont pas des espaces de rangement.

Les surfaces doivent rester dégagée en permanence. Ainsi vous pourrez vous adonner à vos activités en toute tranquillité.

Garder ce principe en tête dans le plan de désencombrement de votre maison et vous serez ravi du résultat. Votre maison paraîtra plus propre, plus calme et spacieuse.


Modules

Un Module est un ensemble d’objets liés à une et même tâche comme décorer un gâteau.

Pour créer un Module il faut :

  1. Rassembler les objets en question
  2. Les trier pour ne garder que l’essentiel (!!)
  3. Les ranger ensemble dans un contenant pratique : tiroir, boîte, …
  4. Trouvez-leur une place (écrin) adaptée

Lorsque vous aurez besoin d’un pansement vous saurez qu’ils ne peuvent être que dans le “Module Pharmacie”. Vous pourrez facilement trouver les stylos, crayons, gomme et colle dans le “Module Fourniture”. Etc.

Grâce à cette technique vous saurez enfin ce que vous avez. Combien de fois avez-vous couru acheter quelque chose en vous rendant compte par la suite, que vous l’aviez déjà ?

Les modules sont très efficaces dans le plan de désencombrement de votre maison et ils vous permettront aussi d’économiser beaucoup d’argent.


Limites

Pour pouvoir désencombrer sa maison une bonne fois pour toute, il est essentiel de fixer des limites. Ce sont de bonnes limites qui nous veulent du bien !

Les limites nous permettent de garder le contrôle sur nos biens et notre environnement.

Francine Jay prend l’exemple des livres. Nous avons vite fait de les accumuler. Nous gardons les livres que nous avons aimés mais aussi ceux que nous ne liront plus ou ceux qui nous ont déplu. Plutôt que de les laisser grignoter peu à peu notre espace, ne gardez que vos préférés et laissez les autres s’en aller vers d’autres horizons.

Il en va de même pour le matériel de loisir créatif. Nous finissons par en avoir partout. Limitez-les à une seule boîte. Une fois que la boîte déborde, utilisez d’abord ce que vous avez avant de vous précipiter en acheter de nouveau !

La vrai limite est celle de notre foyer. Peut-être qu’un jour vous déciderez de vivre dans un espace plus petit car limiter l’espace signifie avoir avec moins d’affaires, moins de désordre et moins de stress.

Dans une société où on est formaté pour vouloir plus, acheter plus et faire plus, les Limites sont une formidable bouffée d’air ! En fait, quand on a découvert la joie des Limites, on a envie des les appliquer à tous les aspects de la vie. En limitant nos engagement et nos activités, on s’allège la vie et on se libère du temps précieux. En limitant nos dépenses, on réduit nos crédit et on rééquilibre notre budget. Les possibilités sont … illimitées !


Un dedans, un dehors

Vous êtes peut-être dans cette situation : cela fait des jours, des mois, que vous vous évertuez à désencombrer votre maison. Vous avez jeté des dizaines de sacs à la poubelle, donné d’innombrable cartons d’affaires à des associations, et pourtant… Votre maison semble toujours aussi remplie!

Comment cela se fait ?

La réponse est simple : vous continuez à la remplir. Vous avez beau essayé de vider d’un côté, si vous continuez à faire des achats et à remplir de votre maison, vous n’arriverez jamais à bout de votre désencombrement.

Un bon plan de désencombrement pour votre maison consiste à fermer ce robinet !

Pour cela, il existe une méthode simple : Un dedans, un dehors ! A chaque fois que vous faites entrer un objet chez vous, vous devez immédiatement en faire sortir un autre.

Trouver un objet équivalent. Si vous faites entrer une chemise, séparez-vous d’un autre vêtement (autre que les chaussettes !). Si vous achetez de nouvelles assiettes, dites au revoir aux anciennes.

Cette règle “Un dedans, Un dehors” demande de la discipline. En effet, il est terriblement tentant de ne pas sortir un objet en se disant qu’on le fera plus tard. Mais plus tard devient jamais. Et l’engrenage recommence.

Il est donc primordial, de sortir un objet avant d’en ajouter un autre. Sortez de votre placard le haut que vous souhaitez remplacer avant d’y suspendre votre nouvelle chemise. Donnez vos vieilles assiettes avant d’installer les nouvelles.

Cette règle est extrêmement précieuse car elle limite le nombre de biens que nous avons et nous rapproche de notre but.


Nettoyer les espaces

La méthode STREAMLINE ne consiste pas seulement à se débarrasser du superflu mais de Nettoyer au maximum pour ne posséder que ce dont on a vraiment besoin : les objets indispensables.

Les objets indispensables varieront en fonction de l’âge, du sexe, des loisirs, du climat, de la culture, de la famille, du travail et de l’entourage.

Ainsi l’équipement de plongée indispensable pour le minimaliste qui vit sur son bateau, ne le sera pas du tout pour nous.

Il n’existe donc pas de liste parfaite pour gagner ses galons de minimaliste. En fait, contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, il n’y a pas non plus de chiffre magique. Peu importe qu’on ait cinquante, cinq cents ou cinq mille objets – ce qui compte, c’est que cela suffisant (et pas trop) pour nous.

Il vous faut Nettoyer pour arriver à un nombre d’objet optimal pour nous.

Vous pouvez réduire le nombre de vos possessions en favorisant les objets multi-fonctions plutôt qu’à usage unique. Pensez à votre smartphone : il peut servir aussi bien de téléphone, de carnet de note, d’horloge, de calculatrice, de radio, … Un canapé-lit pourra être utilisé comme canapé et comme lit pour les invités. Une paire d’escarpins noirs pourra être utilisé pour aller travailler et sortir le soir, contrairement à une paire de chaussures rose fuchsia. Utilisez un nettoyant tout usage, comme le vinaigre blanc, vous permettra d’éliminer tout un stock de produit à usage précis.

Le but étant d’accomplir un maximum de tâches avec un minimum d’objets et ainsi de s’alléger au maximum.

Pour vos objets sentimentaux (héritage, souvenirs de voyage, mariages, etc.), pensez aux photographies. Une photo vous aidera à vous souvenir sans envahir votre espace.

Gardez le plan de désencombrement pour votre maison à l’esprit et soyez créatif. Voyez cela comme un challenge : faire plus avec moins, et amusez-vous à trouver de nouvelles solutions.


Entretien au quotidien


Une fois que nous avons accompli toutes les autres étapes de la méthode STREAMLINE, il est important de mettre en place un système d’Entretien au quotidien.

Le minimalisme doit être considéré comme un véritable mode de vie. Vous devez continuer à faire attention à ce qui rentre chez vous.

Mettez en place des habitudes qui vous aideront :

  • Mettez des cartons “À recycler” ou “À donner” près de la porte d’entrée
  • Surveillez de près les “coins bazars”. Souvenez qu’un objet qui traîne appel souvent des amis et qu’il est plus difficile de déloger tout un groupe que seulement un objet.
  • Si vous avez des objets appartenant à des amis ou de la famille rendez-leur.
  • La majorité du temps, les intrus qui traînent dans votre maison sont ceux des autres membres de la famille. Remettez-les dans leur espace personnel. Montrez-leur que rien ne doit traîner dans l’espace familial. Sinon, dites-leur que ça finira à la poubelle !
  • Continuez à vous désencombrer! Le plan de désencombre de votre maison se fait sur la durée. Continuez à vous débarrasser régulièrement d’objet.

Avec le temps “vos super pouvoir de minimalistes” seront de plus en plus fort et il se peut que, parmi les objets que vous avez gardé, il y en ait qui ne vous paraissent plus aussi indispensables.

Je vous recommande de procéder par cycles. Après le premier grand ménage, faites une nouvelle inspection quelques semaines ou mois plus tard. Vous verrez ainsi vos affaires avec de nouveaux yeux et un point de vue. Entre temps, vous aurez découvert les joies et la liberté du minimalisme – ce qui vous motivera.


Le mot de la fin :

La méthode STREAMLINE vous donne les étapes clés pour un plan de désencombrement efficace de votre maison. Il ne sert à rien de vouloir tout supprimer d’un coup, allez-y en douceur pour faire un tri méthodique et ne garder les objets qui sont indispensables à vos yeux.

Le grand avantage du minimalisme, c’est qu’on est tout de suite récompensé. Vous n’aurez qu’un regret : ne pas avoir commencé plus tôt !




Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)
  •  
    1
    Partage
  •  
  •  
  • 1
  •  

Laisser un commentaire